African Fashion Show à Genève

Le château de Penthes, ses prairies sauvages, ses arbres et bien sûre «the african fashion show». 

Il y avait cet homme vêtu de la tête au pied de jersey noir. Il semblait diriger le bon fonctionnement du show. Il s’appelle Julius Reuben et de son ton autoritaire a su mener une troupe de mannequins à la réussite chorégraphique.

Dans le public, avec qui j’ai eu l’occasion de discuter un peu, il y avait cette femme aux boucles d’oreilles d’Amérique du nord. Elle portait un manteau aux milles médaillons de métal, trop lourd et trop ostentatoire pour tous les jours. «Une bonne occasion!» me dit-elle. J’ai vu dans ses yeux l’enthousiasme de la découverte de ces créateurs venus d’ailleurs.

Un ailleurs aux milles couleurs; une énergie débordante et très fier de présenter leur travail.

Je n’ai pas été surprise de retrouver la coupe traditionnelle des jupes sirène. Elles ont le dont de parfaire le corps des femmes noires à la plastique incontournable de profile, dos, et trois-quart. Des collections d’été aux coupes cintrées, aux couleurs lumineuses, parfois expérimentales, ont été présentées et donnent envie de voir les prochaines.

J’ai été surprise par l’apparition de tissus flous. De la mousseline de soie, un tissu souple en opposition à la toile de coton, tissus sec et raide, que l’on a l’habitude de voir sur les femmes africaine. Des couleurs douces, orangées, les beiges et crèmes pour la collection de EmmaFor. Une collection homme, pour la marque nigériane Baldon Clothiers  que j’ai beaucoup apprécier pour sa maîtrise de la coupe du pantalon, une longueur d’ourlets et un tombé sur les chaussures, parfaits. Il y avait un homme moderne dans ses vêtements qui rayonnait de couleurs sublimes et qui appartenait à un endroit, à une culture.

On ne peut résister «à la pointe du kaftan», des tissus somptueux pour un travail Haute couture. Des soies flottantes, des velours couleurs émeraudes, des fermetures gansées, des galons, de la broderies et surtout une maîtrise du tombé au service de l’élégance. [metaslider id=93][metaslider id=93]

Il me presse de voir leur prochaines collections.

 

Comments

comments

BUY ISSUE
SUBSCRIBE TO MAGAZINE
SUBSCRIBE TO NEWSLETTER